Mai 2019 : La pelle araignée et le tracteur forestier MM 280 à l’œuvre sur la route du Ventoux....

Actualités

De nouvelles interfaces à Uchaux

Mardi 24 septembre, une réunion technique, suivie d’une visite sur le terrain, a permis de faire le point sur les travaux des deux nouvelles interfaces créées à Uchaux, dans les quartiers des Routes et des Patifiages.

Ces travaux de protection incendie ont été planifiés suite à l’arrêté préfectoral du 8 octobre 2018 portant Déclaration d’Intérêt général.

Après la coupe de bois réalisée par une entreprise forestière au printemps, les équipes du Syndicat ont pris la relève pour assurer le débroussaillement mécanique et manuel des 32 hectares concernés, l’aménagement d’une bande de roulement ainsi que la pose de barrières et de panneaux de signalisation.

Pour cette opération d’envergure, et dans des délais serrés, les équipes du Syndicat ont eu à cœur de livrer un « chantier exemplaire », comme le souhaitait la mairie.

Plus de photos ici

lancement de la campagne feux de forêt.

Le préfet Bertrand Gaume, le Président Chabert, la Présidente du Syndicat forestier et le maire de Lagnes devant un engin du SMDVF.

Lundi 1er juillet à Lagnes, en présence de tous les acteurs de la prévention, de la surveillance et de la lutte contre les feux de forêt, le Préfet Bertrand Gaume a tenu à saluer le travail de prévention essentiel effectué par les agents du SMDVF tout au long de l'année, et notamment le débroussaillement le long des pistes DFCI qui traversent les massifs forestiers.

En espérant que l'implication conjointe de tous, élus, pompiers, forestiers, bénévoles et citoyens, rendra très efficaces ces dispositifs de prévention, de surveillance et d'intervention mis en place en ce début d'été.

L'accès en forêt est réglementé durant l'été.

Comme chaque année pendant la période estivale, cette année du 27 juin au 15 septembre, en fonction des conditions météorologiques, l’accès aux massifs forestiers en Vaucluse peut être dangereux du fait des risques d’incendie.

Soyez prudents et faites le numéro d’appel de la borne d’information téléphonique sur les possibilités journalières d’accès dans les massifs forestiers : 04 28 31 77 11. L’information est donnée à partir de 18 H pour la journée du lendemain.

 

N'hésitez pas à consulter la carte du risque incendie en Vaucluse....


A savoir : l'Europe s'investit dans les zones rurales en finançant les travaux DFCI

Les travaux soutenus par les Fonds Européens Agricole Pour le Développement Rural (FEADER) concernent le débroussaillement de coupures de combustible et des travaux sur les infrastructures de DFCI : mise aux normes de pistes, création de citernes DFCI et la mise aux normes de bandes débroussaillées ... Le but de ce programme est de concourir à une utilisation optimale des ouvrages DFCI en cas de sinistre, en limitant la végétation combustible située à leurs abords.

Ces travaux sont sous maîtrise d’ouvrage du Syndicat mixte forestier.
Programmes en cours : 2014, 2015, 2016, 2017, 2018

Retour sur : la formation des élus en novembre 2017

Le Syndicat mixte forestier a organisé, en novembre 2017, une formation pour les élus et les agents communaux sur les actions préventives et les obligations légales dans le cadre de la protection des forêts contre l’incendie. Cette formation s'est déroulée sur 4 journées thématiques, en partenariat avec le service environnement et forêt de la DDT 84 et avec des intervenants de la DPFM, du SDIS, de la DDT 84, de l’INRA d’Avignon, de l’ONF et du SMDVF, ainsi que des visites d’exemples concrets sur le terrain.


Les principaux objectifs étaient d’identifier les documents, procédures, outils qui permettent d’aménager le territoire et de mettre en place un politique de prévention ; de comprendre la réglementation et les responsabilités du maire en matière de débroussaillement ; de savoir mettre en œuvre cette règlementation, de l’information des administrés concernés aux procédures de contrôle et travaux d’office.

 

179 personnes ont participé à la formation : 48% d'élus, 20% d'agents territoriaux 23% de policiers municipaux et agents assermentés, provenant de 51 communes du Vaucluse.