LES TRAVAUX SUR LES OUVRAGES DFCI

La Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI) vise principalement à limiter le développement des incendies dans les massifs forestiers. Elle comprend notamment la mise en place d’équipements dans chaque massif sensible pour le cloisonner, en faciliter la surveillance, permettre l’accès et la sécurité des secours et assurer la présence d’eau.

Durant l'été, la mise en œuvre d’un dispositif de surveillance d’alerte complète ces aménagements.

> Les pistes DFCI et leurs bandes débroussaillées de sécurité

>> Les pistes DFCI

Les pistes de défense des forêts contre l’incendie (DFCI) ont pour objet de permettre la circulation des véhicules et personnels chargés de la prévention et de la lutte contre les incendies de forêt à l’intérieur des massifs forestiers afin d’en assurer la protection.

 

A noter que les pistes DFCI ont le statut de voies spécialisées, non ouverte à la circulation générale. Elles sont réservée à la circulation des services bénéficiaires et aux propriétaires du fonds et à ses ayants droit.


Le Code Forestier (articles L134-1 à L134-4) donne aux pouvoirs publics la possibilité d’établir une servitude de passage et d’aménagement, imposée par arrêté préfectoral  et permettant d’établir la continuité du réseau défensif.

On décompte 601,8 km de pistes DFCI dans le département de Vaucluse, dont 553,6 km sont à maintenir normalisées et 41,7 km restent à ouvrir…


>> Les BDS : bandes débroussaillées de sécurité

Les bandes débroussaillées de sécurité ont pour fonction de protéger le déplacement des véhicules de lutte.

 

Les pistes de première et deuxième catégorie doivent avoir au minimum 20 m de largeur de part et d’autre de la voie, les pistes de 3ème catégorie 7 m de largeur de part et d’autre... Ces largeurs sont cependant modulables en fonction des contraintes de topographie, de végétation et d'aérologie.

 


Les différents types de pistes

Carte du réseau de pistes DFCI en Vaucluse

Les servitudes liées aux pistes et autres équipements DFCI



> Les grandes coupures de combustibles

En diminuant la biomasse combustible aux abords des voies d’accès, le débroussaillement de grandes coupures de combustibles a pour but de réduire la puissance du feu, afin de permettre l’acheminement des véhicules de secours ou de créer une zone favorable à la lutte contre un incendie établi.


Les différents types de coupures de combustibles

Exemples de chantiers sur les grandes coupures



> Les citernes DFCI et autres points d'eau

On compte actuellement 223 citernes installées dans les différents massifs du département. 217 d'entre elles ont une contenance de 60 m3 et 6 citernes de 120 m3.

A noter également la présence d'une retenue collinaire située sur le massif du Grand Luberon (commune de Vitrolles), et l'installation de 72 poteaux incendies dont les caractéristiques répondent aux contraintes imposées par la normalisation des ouvrages DFCI (débit, pression, etc.), réalisés lors de l'aménagement du réseau hydraulique agricole par la Société du Canal de Provence (SCP), à la demande du Département. Ils sont situés en bordure des massifs forestiers du Luberon, des Monts de Vaucluse Ouest et des Collines de Basse Durance.



> Barrières DFCI et signalétique

Les barrières DFCI marquent l'entrée et la sortie des pistes DFCI. Elles matérialisent l'interdiction de circuler sur ces pistes (même ouvertes !) puisqu'elles sont réservées aux services bénéficiaires et au propriétaire des fonds... Les panneaux de signalisation sont d'ailleurs explicites en ce sens.